Skully Fourbery de Derek Landy

A la mort de son oncle, Stephanie Edgley, douze ans, hérite d'une vaste propriété. Un étrange individu fait irruption lors de la lecture du testament. Emmitouflé dans un long manteau, le visage caché par des lunettes noires et un chapeau, il s'appelle Skully Fourbery. Détective privé, dandy sarcastique, mais aussi...squelette ! Il lui apprend que son oncle a été assassiné et qu'elle est peut-être la prochaine sur la liste. Une galerie de héros irrésistibles et une bonne dose d'humour noir pour une histoire sombre et palpitante. Fantastique, enquête et aventures sont au rendez-vous.

L’écrivain Gordon Edgley vient de mourir. Tout laisse paraître qu’il s’agit d’une crise cardiaque. Mais voilà, alors qu’elle se trouve dans la grande maison de son oncle après l’enterrement, la jeune Stephanie Edgley, la nièce préféré de Gordon, fait la connaissance d’un étrange personnage qu’elle avait déjà aperçu lors de la mise en bière et qu’elle retrouvera lors de la lecture du testament.
Ce personnage dit s’appeler Skully Fourbery. Il porte un chapeau et une écharpe quel que soit le temps et il porte un imperméable. Il a tout du détective qu’il est.
Le testament fait de la jeune fille de 12 ans l’héritière de la grande demeure de Gordon. Un soir, alors qu’elle s’y était rendue avec sa mère et que celle-ci avait du la laisser seule pour la nuit dans la grande maison, Stephanie se fait attaquer par un homme. Par chance, l’étrange Skully la sauve in-extremis et elle découvre enfin ce qu’il est réellement… un squelette. 
 
 
Il apprend à Stephanie qu’un monde dont elle ignorait l’existence jusqu’alors l’entoure. Face à la tête de mule qu’est Stephanie, le pauvre Skully va devoir emmener la jeune fille dans sa quête de réponse : que voulait celui qui a attaqué Stephanie ? Surtout, que voulait celui qui a envoyé cet intrus ? Car il est évident que c’est quelqu’un de plus puissant qui a envoyé son sbire ce soir, dans la maison des Edgley.

Il est parfois des surprises que l’on n’oublie pas. Qui restent graver dans nos émotions. Skully Fourbery fait parti de ces surprises de taille. Sous c’est air de roman jeunesse plutôt classique se cache en fait un roman excellent instaurant une ambiance et un univers grandiose.  L’auteur ne s’est pas arrêter à un squelette détective qui résout des enquêtes, il l’a posé dans un monde complet.
Il faut déjà savoir que l’univers est empli de magie. Si les os de notre cher Skully tiennent ensemble sans tendons ni chair, c’est par magie. S’il peut parler sans corde vocale, c’est par magie. Car notre détective est un sorcier.

Et le background de l’univers de ce roman est vraiment très intéressant. Outre une guerre secrète qui a eut lieu il y a bien longtemps, on trouve une variété de personnages magiques impressionnante. Les sorciers élémentaires, les adeptes… mais aussi les Ainés, les Anciens, les Hommes-creux ou encore les Fendoirs… chez les créatures magiques on trouvera aussi des vampires (mais pas du tout le même genre de vampire que l’on croise dans Twilight). Bref, un univers riche dont chaque chose et chaque magie a sa particularité.
Tous ces termes ne sont-ils pas trop nombreux justement ? Ne sommes-nous pas perdu dans un univers aussi important ? Surtout quand on est la cible visée ? (dès 11 ans). Et bien non, pas du tout. L’auteur, en plus d’utiliser divers personnages pour nous expliquer très clairement toutes les nuances de cet univers, a une plume qui nous aide à rentrer tellement dans l’histoire qu’on la comprend comme si elle était naturelle. Tout coule de source.
Est-ce que l’univers complet de Skully Fourbery vient aussi des personnages ? Bien sûr ! Tous très attachants. De la jeune fille de 12 ans qu’est Stephanie en passant par Tanith Low dont je ne dirais rien, tous les personnages sont réellement bien construits, attachants et à leur place dans l’histoire. L’auteur a usé de son génie pour nous pondre un personnage phare qu’on veut continuer à suivre à vie, ce squelette est juste… je ne dirais rien, vous savez quoi, je vous laisse la surprise. Sachez seulement que c’est Johnny Depp qui prêtera sa voix au personnage pour l’adaptation cinéma et que je pense qu’il est tout à fait l’homme idéal.  

Puisque je parle de l’adaptation cinéma, parlons un instants de l’auteur qui est justement scénariste, de cette future adaptation, mais aussi et surtout, avant l’écriture de Skully, de deux films de zombies. Comme quoi, même si on fait de la série B zombie de qualité, on peut toucher tout le monde en écrivant un roman jeunesse. Et c’est ce que fait ce premier tome, il touche tout le monde, petits et grands.

§Eddie§

1 commentaire:

  1. Cc allez il faut faire pression sur Gallimard jeunesse pour que le tome 5 de skully fourbery sorte,il faut leur écrire sur leur page facebook (sur leur mur) on veut le tome 5 de skully fourbery!!!!et on s'arrêtera pas tant qu'on l'aura pas!!!!!!!!allez j'ai déjà écris à plusieurs gens qui tiennet des blogs ,mais tour seule je ne pourrai rien faire il faut montrer notre colère je l'ai fait maintenant à vous!!!!!!tous unsis pour que la traduction du tome 5 de skully fourberhttpsy soit faite!!!!

    RépondreSupprimer